Action II-2 : Lutter contre la pollution des milieux

Acquis

Acquis 2014
- Utilisation de matériels alternatifs en remplacement des méthodes chimiques sur les zones définies en risque Fort
- Mise en place de tableaux définissant le code d’entretien pour chaque site dans le cadre de la gestion différentiée des espaces verts
- Aucun produit phytosanitaire utilisé au stade Philippe-Marcombes

Acquis 2013
Signature de la Charte d’entretien des espaces publics avec Phyt’Eauvergne en avril 2013. L’engagement pris par la Ville correspond au niveau 2 de la Charte : ne plus traiter les espaces classés en « risque fort » c’est-à-dire les secteurs situés à proximité d’un point d’eau, les surfaces imperméables, de forte pente...

Utilisation raisonnée des produits phytosanitaires
• La réduction de 60 % en cinq ans de la quantité de produits phytosanitaires utilisés par les services municipaux pour la production de plantes :
- rationalisation du choix des molécules actives,
- des techniques innovantes : la protection biologique intégrée dans les serres municipales (traitement des ennemis des végétaux à l’aide de prédateurs et/ou parasites),
- une formation interne à l’utilisation raisonnée des produits phytosanitaires.

• L’élimination et le traitement des déchets phytosanitaires, engrais et emballages auprès d’un prestataire extérieur spécialisé.

• Le recueil et le recyclage des eaux d’arrosage additionnées d’engrais dans les serres municipales.

• Réduction de la quantité des produits phytosanitaires utilisés dans les équipements sportifs (diminution de moitié en 2 ans) mais toujours utilisation d’engrais. 383 900 m² de superficie plein air à entretenir (tout confondus : stades, espaces verts, etc.)

• Mesures phyto dans l’air par Atmo sur le site de Montferrand depuis 2005 (cf autre volet de cette fiche)


Objectifs

- Disposer d’un état des lieux complet sur tous les services utilisateurs et atteindre les objectifs du niveau 2 de la charte Phyt’eauvergne.
- Diminuer la quantité de produits phytosanitaires utilisés par les services municipaux ce qui diminuera la quantité résiduelle de produits phytosanitaires dans les sols et l’eau.


Direction ou partenaire référent

Directions ou partenaires associés

Indicateur de résultat du volet Responsable Dernière valeur Date

Quantité de désherbants curatifs utilisée par la DEP

63 équivalents ha (L ou kg) 2014

Quantité de produits phytosanitaires utilisée DSL

30 litres 2014
Les projets Échéance Coûts Indicateur de suivi

Suite à la signature de la charte d’entretien des espaces publics, avec Phyt’Eauvergne au niveau 2, la ville doit limiter au maximum l’utilisation de produits phytosanitaires et ainsi réduire notre impact sur l’eau, la santé et la biodiversité.
L’atteinte de cet objectif impose la mise en œuvre d’une gestion différenciée qui est détaillée dans la fiche II-1.
Plan de désherbage en cours.

Labellisation prévue en 2015 1

Développer l’utilisation de méthodes alternatives préventives comme les paillages, l’utilisation de bâches biodégradables, la végétalisation de surfaces sablées ou encore la plantation de vivaces couvre-sol produites aux serres municipales
Les aménagements concernés seront principalement les terre- pleins centraux et les pieds d’arbres

2016 1