Action III-5 : Développer la coopération décentralisée

La coopération décentralisée reconnaît juridiquement le droit aux collectivités françaises de conclure des conventions avec des collectivités territoriales étrangères et leurs groupements, dans les limites de leurs compétences et dans le respect des engagements internationaux de la France. (loi du 6 février 1992). Concrètement, c’est un échange d’expériences et de savoir-faire, sur un mode de réciprocité, qu’il s’agisse de coopération entre pays développés, pays en développement ou de coopération transfrontalière.
La Ville de Clermont-Ferrand attache une grande importance aux Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) établis par les Nations Unies pour lutter contre l’extrême pauvreté dans le Monde.


Acquis

La Mission des Relations Internationales coordonne des projets de coopération décentralisée pour le compte de la Ville de Clermont-Ferrand : elle mène des projets d’aide au développement avec Oyem (Gabon) et Marrakech (Maroc), basés sur le transfert de savoir-faire, l’appui logistique et l’implication de la société civile.

- Equipement d’une Ecole Communale : Grâce au partenariat de coopération, la première école communale d’Oyem est aujourd’hui entièrement équipée de mobilier scolaire envoyé par Clermont. L’école compte 4 classes primaires et 3 classes de pré-primaires pour les 4-5 ans. Au total, près de 200 élèves sont accueillis dans de bonnes conditions grâce au matériel fourni. L’école dispose de bureaux, armoires, tables-bancs, jeux de cour, eau potable, sanitaires… L’école dispose de 2 PC utilisés par les enfants mais aussi par le directeur pour ses taches administratives. C’est le seul établissement scolaire du Gabon dans ce cas.

- Transport Scolaire : En 2007, 3 bus ont été envoyés. Une stagiaire a organisé sur place la mise en place d’un circuit de transport scolaire. Deux mécaniciens ont été formés pour assurer la maintenance des véhicules.


Objectifs

Favoriser l’accès à l’éducation pour tous et améliorer les conditions d’enseignement



Indicateur de résultat du volet Dernière valeur Date

Nombre d’inscriptions dans l’école publique 1 à Oyem 

200 élèves scolarisés dans l'école communale 1 juin 2007

Matériel composé de 3 réfrigérateurs, 1 gazinière, vaisselle et ustensiles de cuisine destiné à la cantine scolaire, ville d’ Oyem

993 € juin 2011

Nombre d’inscriptions dans l’école publique 2 à Oyem

224 élèves inscrits à l'école (l'Amitié Clermont-Fd/Oyem) octobre 2012

Nombre de mobilier scolaire dont des tables-bancs, bureaux et chaises de maître

109 2013
Les projets Échéance Coûts Indicateur de suivi

Création d’une première cantine scolaire : la Ville de Clermont-Ferrand a fait don de matériel de cantine afin de permettre à chaque élève de bénéficier d’un repas équilibré chaque midi.

2013-2014 10 000 € 1

Économie circulaire coopérative agricole à Oyem.
Création d’une nouvelle plantation pour dégager des recettes supplémentaires pour satisfaire les besoins des coopérateurs
(en un an et demi , augmentation de 2 hectares d’exploitation)


Acquis

La Mission des Relations Internationales coordonne des projets de coopération décentralisée pour le compte de la Ville de Clermont-Ferrand : elle mène des projets d’aide au développement avec Oyem (Gabon) et Marrakech (Maroc), basés sur le transfert de savoir-faire, l’appui logistique et l’implication de la société civile.

- Informatisation des services de la Mairie d’Oyem
A la Ville d’Oyem, une douzaine d’agents est équipée de postes informatiques, afin d’améliorer les services à la population, notamment l’état civil. Un agent Oyemois a été formé à la ville de Clermont-Fd à la DSIT (Direction des systèmes d’Information et des Télécommunications), en retour un agent de la Ville est allé à Oyem.

- Eclairage public à Nkang près d’Oyem
Un expert de la Ville de Clermont-Ferrand s’est rendu au Gabon pour évaluer les besoins. La Ville a fourni le matériel nécessaire. En 2010, l’éclairage d’un village a été inauguré. En 2010, les conditions de vie des habitants ont été bouleversées par l’arrivée de l’éclairage public. Ex : les enfants ne pouvaient pas faire leurs devoirs s’ils rentraient après la tombée de la nuit (16h30). La sécurité dans le village est grandement améliorée.

- Éclairage à Oyem
L’envoi d’ une cinquantaine de lanterne (dont ampoules et appareil électronique) a permis de réparer certains points lumineux.

- Eau potable à Oyem
Depuis 2006, 9 bornes fontaines publiques ont été construites à Oyem grâce aux tuyaux envoyés par la Ville. La première école communale est équipée de sanitaires et d’eau potable. Actuellement, plus de 7500 personnes ont accès à l’eau potable dans la ville. Un Ingénieur de la Ville s’est également rendu sur place pour apporter son expertise.

- Collecte d’ordures ménagères à Oyem
Clermont-Communauté a envoyé des camions bennes pour mettre en place une collecte mécanisée d’ordures ménagères à Oyem. Des agents ont été formés pour la maintenance des véhicules, et des experts se sont rendus sur place afin d’accompagner à la mise en place de ce service (bacs et poubelles fournis). Ces actions ont permis à la Ville d’Oyem de bénéficier de projets complémentaires , accompagnés et financés par le PNUD et la Banque Mondiale.


Objectifs

- Clermont-Ferrand et Oyem souhaitent développer les aménagements avec des points propres et des espaces rationalisés pour déposer les déchets.

- Les deux villes souhaitent poursuivre la création de bornes fontaines publiques dans la ville, pour favoriser l’accès à l’eau potable de tous.



Indicateur de résultat du volet Dernière valeur Date

Amélioration des installations de service public : fontaines publiques (pour 10 000 personnes)

9 2013

Amélioration des installations de service public : camions bennes en fonctionnement

3 2013

Nombre d’ouvrages envoyés pour la bibliothèque municipale

1 000 février 2013

Développement de la collecte d’ordures ménagères, création de points de collectes aménagés dans la ville, envoi de bacs roulants et de caisses d’ outillage, ville d’Oyem

52 2013
Les projets Échéance Coûts Indicateur de suivi

Ouverture d’une Bibliothèque Municipale à Oyem (ouverte à tous). Don de livres par la Médiathèque Communautaire de Jaude

2013-2014

Acquis

La Mission des Relations Interantionales coordonne des projets de coopération décentralisée pour le compte de la Ville de Clermont-Ferrand : elle a mené des projets d’aide au développement avec Oyem (Gabon) et Marrakech (Maroc), basés sur le transfert de savoir-faire, l’appui logistique et l’implication de la société civile.

- Requalification urbaine et sociale à Marrakech
Le quartier Hay Essalam est habité par une population en grande difficulté, issue de l’exode rural et confrontée aux problèmes d’hygiène et de délinquance. Un accompagnement patrimonial, technique et social a permis d’engager des actions pilotées par les autorités locales, résorption de l’habitat insalubre et démolition de 67 maisons surpeuplées menaçant ruine.

- Coordination des actions sociales et urbaines (CASU) à Marrakech
Création de la Maison de citoyen avec une équipe de professionnels en charge des problèmes des habitants du quartier. C’est un relais de l’administration qui recense l’habitat insalubre et les logements indignes.
C’est la structure référente en matière d’habitat. L’Ophis a formé 2 représentants de la Maison du citoyen et délégué un de ses experts en mission de formation conseil à Marrakech.

- Centre Multidisciplinaire à Marrakech
Un centre d’apprentissage a été créé dans le quartier. Il permet l’apprentissage de la coiffure, la pâtisserie, et dispense des cours d’alphabétisation et d’informatique et destinés aux jeunes et femmes du quartier.

- Relogement des familles à Marrakech
Le Centre M’Hamid est un centre de relogement des familles concernées par la réhabilitation de leur logement insalubre.
. La Ville de Clermont-Ferrand a fourni les équipements de ce centre et contribué à la formation de personnes chargées de conduire les opérations de relogement. Deux cadres de Marrakech ont suivi une formation spécifique à Clermont-Ferrand auprès de l’Institut du Travail Social de la Région Auvergne pour mettre en œuvre ce projet.
Cette coopération a été arrêtée début 2012.

- Soutien d’actions sociales à Oyem
En 2009 du matériel paramédical a été envoyé à destination des personnes handicapées à Oyem.


Objectifs

Accompagner les villes partenaires à mettre en place ou coordonner des actions sociales et urbaines.



Indicateur de résultat du volet Dernière valeur Date
Les projets Échéance Coûts Indicateur de suivi