Action II-1 : Favoriser la biodiversité et le maillage vert du territoire

Participer à la mise en œuvre de la convention des Nations Unies sur la diversité biologique et la réserve génétique qu’elle représente (Nagoya 2010).

Disposer d’une biodiversité en ville est essentiel car cela permet de tisser des liens avec les espaces naturels exceptionnels qui entourent la ville, d’assurer la pollinisation des végétaux, la qualité de l’eau, la prévention des inondations et du phénomène des ilots de chaleur urbains. La préservation de la biodiversité participe aussi à l’amélioration du cadre de vie et du bien-être des clermontois


Acquis

Acquis 2014
- Elaboration d’un Plan de Désherbage et diagnostic des pratiques.
Mise en oeuvre de quelques solutions sur des sites pilotes.
- Achat de matériel divers pour développer les pratiques alternatives au désherbage chimique
- Mise en place de refuges LPO sur le Parc Montjuzet et sur le parc du Creux de l’Enfer

Acquis 2013
- Mise en place de jardins partagés
à la maison de quartier de Croix-Neyrat
dans la quartier des Vergnes
à Galaxie avec l’association Parenthèses
(cf Action I-4 volet c : aménager durablement la ville par un ensemble de mesures pérennes)

Acquis 2012
- Entretien de 150 ha d’espaces verts dont 47 ha de parcs et jardins (environ 60 entités) dont un jardin botanique
Arbres d’alignement
Création et plantation de massifs

- Serres municipales : elles permettent de produire 100% des fleurs utilisées sur le territoire communal et bénéficient d’une haute technicité. Les compositions destinées à être présentées en suspension sont pré-plantées permettant un meilleur développement et des organismes ennemis des parasites et des prédateurs des végétaux sont utilisés en PBI (Protection Biologique Intégrée).

- automate de « ferti-irrigation », automate climatique

- Jardin botanique : il présente une collection de 3000 espèces de plantes sur 1,2 ha ainsi que plus de
2 000 échantillons de graines. Il permet de conserver des espèces rares, d’échanger des graines au sein d’un réseau mondial de plus de 700 correspondants, de faire des essais d’acclimatation et constitue un outil indispensable de sensibilisation et de vulgarisation sur les plantes vivantes, les graines et les fruits.

- Gestion différenciée et « 0 phyto » sur le parc Montjuzet, le parc du Creux de l’enfer et le jardin botanique et le jardin Lecoq

- Plusieurs classes d’entretien des espaces ont d’ores et déjà été définies, en vue de mettre en place une gestion différenciée sur les espaces verts

- 172 parcelles de Jardins familiaux dans les quartiers du Nord de la Ville (depuis 1990) : parcelles appartenant à la Ville louées à des particuliers qui les cultivent pour leur usage personnel

- Jardins partagés quartier Fontaine du Bac

- Signature de la Charte Phyt’eauvergne de niveau 2

- Embauche d’un technicien spécialisé sur la gestion différenciée pour coordonner sa mise en œuvre


Objectifs

Mise en place progressive d’une gestion différenciée des espaces verts accompagnée par des mesures de formation et de sensibilisation en direction des agents, des élus, du public...

Mise en place de mesures permettant une labellisation en 2015 du niveau 2 de la Charte Phyt’eauvergne


Partenaires associés CEN Auvergne LPO

Indicateur de résultat du volet Dernière valeur Date

Nombre d’arbres existants en alignement

12 499 2014

Nombre de m2 d’espaces verts bénéficiant de mesures alternatives aux produits chimiques

379 211 2014
Les projets Échéance Coûts Indicateur de suivi

Formation et sensibilisation des agents municipaux à la gestion différenciée d’un point de vue technique (« comment faire autrement »…) et d’un point de vue social (savoir expliquer aux riverains les modifications de pratiques…) prévues dans la mise en oeuvre de la charte Phyt’Eauvergne.

2015 1

Accompagnement auprès de la population de la mise en oeuvre de la gestion différentiée : communication, valorisation du travail réalisé par les agents, acceptation par les habitants : médias internes et externes, journées de découverte des métiers ...

2015 1

Guide internet des espaces verts municipaux : fiche signalétique de tous les espaces verts (description, équipements, volet biodiversité et gestion ...)

2015 1

Aménagement par Clermont communauté du bassin d’orage de Crouël en réservoir de biodiversité (en partenariat avec la LPO)

en attente des élections municipales de 2014 1

Mise en place de composteurs dans les jardins familiaux des Vergnes

2015 1

Acquis

- cartographie des corridors écologiques du SCOT 2010,
- cartographie des corridors écologiques Clermont de début 2011,
- éléments de nature SIG de la BDU de Clermont (alignement d’arbres, éléments des parcs et jardins publics)
- diagnostic biodiversité de Clermont Communauté 2011
- Conservations des variétés fruitières dans la ZAC de Trémonteix : convention avec le CEN pour faire un inventaire et mettre en œuvre des mesures permettant l’identification puis la préservation des espèces (abricotiers et amandiers)
- Plan vert 2001 : politique globale de l’arbre dans la ville. Ses grandes lignes ont été inscrites dans le Plan d’Occupation des Sols. Inventaire et protection des arbres remarquables et inventaire des voiries devant être arborées.


Objectifs

Intégrer la biodiversité dans les projets d’urbanisme


Partenaires associés BTP CEN Auvergne Clermont Communauté CPIE

Indicateur de résultat du volet Dernière valeur Date

Surface d’espaces végétalisés créés (m²)

8110 m² (cumul) 2014
Les projets Échéance Coûts Indicateur de suivi

Trame Verte et Bleue (à lier au volet sur le PLU dans la fiche I-4)

2013-2015 0

Etude découverte de la Tiretaine Cataroux Pistes, étude hydraulique en lien avec Michelin dans le cadre d’Ecocités

2014 114 000 € 1

Prospections amphibiens (CEN Auvergne et CPIE)

1

Prise en compte de la biodiversité et de pratique de bonne gestion dans les cahiers des charges des entreprises (entrepreneurs d’espaces verts , BTP....), notamment pour flore utilisée dans les aménagements et pour origine des remblais ou export des remblais (par rapport à introduction d’espèces invasives ou au devenir des remblais…)

0

Prise en compte de la biodiversité et des corridors dans les nouveaux projets d’aménagement de la ville ou les rénovations-requalification, et lien avec la DEP pour préparer et prise en compte de l’entretien en amont dans les projets

0

Volets des conventions CEN et LPO sur l’accompagnement des services sur les aménagements favorisant la biodiversité en ville

1

Acquis

*Environ du Puy de Montaudoux-les Ormeaux-Côtes de Vallières : majoritairement propriétés privées, jardins et vergers, friches.
*Puy de Crouël : Natura 2000 « vallées et coteaux thermophiles au sud de Clermont » par le CEN Auvergne, propriété de Clermont, convention gestion CEN.
*Puy de la Poix : propriété de Clermont, convention gestion CEN. Plaquette de valorisation, panneau explicatif et sentier de découverte.
*Grand Gandaillat : Propriété Etat, pas de gestion mais fréquentation géologues.
*Site des Côtes de Clermont : maîtrise foncière publique (30%) dans le cadre de la ZAD, réseau d’itinéraires et de promenade aménagé par Clermont communauté, renouveau viticole (Périmètre AOP Cotes de Chanturgue). mise à disposition de foncier Ville auprès des exploitants viticoles, amélioration des connaissances des milieux.
*Puy de Var-Le Caire : site Natura 2000 « vallées et coteaux thermophiles au nord de Clermont », biodiversité bien connue, site géré par le CEN Auvergne


Objectifs

Consolider le réseau de sites remarquables et les actions de préservation 



Indicateur de résultat du volet Dernière valeur Date

Nombre de sites naturels bénéficiant d’une protection spécifique.

2 sites (Natura 2000) 2014
Les projets Échéance Coûts Indicateur de suivi

En lien avec le plan biodiv clerco « réalisation d’étude techniques préalables à la protection des certains sites »
*Puy de Crouël : poursuite gestion actuelle
*Puy de la Poix : poursuite gestion actuelle
*Grand Gandaillat:gros enjeux sur ce site, lisibilité histoire géologique faille de limagne et chaine des puys.
*Puy de Var-Le Caire : poursuite gestion actuelle

1

Création d’un Espace Naturel Sensible sur les Côtes de Clermont instaurant une protection absolu du site
- instauration d’un droit de préemption afin de poursuivre la maitrise foncière du site
- élaboration d’un plan de gestion quinquennal en lien avec les acteurs de terrain

2015 25 000 € par an (plan de gestion) 1

Acquis

- Programme abeilles, sentinelles de l’environnement :
L’objectif du programme « Abeille, Sentinelle de l’environnement® » est de de sensibiliser les clermontois au rôle essentiel de l’abeille dans l’équilibre des espèces végétales et le maintien de la biodiversité. 80% des plantes sont pollinisées grâce aux abeilles qui assurent la fécondation, la reproduction et donc la survie des plantes à fleurs. Si cet équilibre n’est pas assuré, l’abeille est fragilisée, se développe mal et par voie de conséquence la pollinisation diminue donc la biodiversité est menacée à son tour.
Depuis 2010, la Ville a une convention avec l’Union nationale de l’apiculture française (UNAF) pour 6 ruches, dont 2 au musée Bargoin et 4 au parc Montjuzet. Le miel fait l’objet d’une sensibilisation auprès du public (cf fiche V-4).

- La connaissance de la biodiversité sur le territoire s’est améliorée dans le cadre du diagnostic réalisé par Clermont Communauté en 2011 :
Flore prioritaire ciblée dans le diagnostic fait par Clermont Communauté : Aster amelle, Vesce de Bithynie, Liseron rayé, Epiaire d’hercule, Ail jaune, Hélianthème à feuilles de saule, Lin d’Autriche, Belladone, androsace à feuilles allongées, Polycnème des champs, vesce noire, Vesce voyageuse, Glaucienne à fruit en forme de corne. Ces espèces étant pour la plupart pointées sur des sites, une gestion compatible y est donc à mettre en place pour les préserver
Papillons diurnes (ciblés dans le plan biodiversité de Clermont Communauté) : protection des habitats
Amphibiens : grenouille verte, alyte accoucheur,
Reptile : lézard vert, lézard des murailles ; et ceux ciblés dans le plan biodiversité de Clermont Communauté : orvet, coronelle lisse, vipère aspic .

- Sensibilisation à la biodiversité dans les écoles : cf fiche V-4 sur la promotion de l’écoresponsabilité


Objectifs

Sensibiliser le grand public aux enjeux de la biodiversité



Indicateur de résultat du volet Dernière valeur Date

Quantité de miel récolté en kg

105 2014
Les projets Échéance Coûts Indicateur de suivi

Lien avec l’observatoire de la biodiversité de Clermont communauté

Proposer et développer des conseils techniques de gestion différenciée des jardins privés (par exemple sur le modèle des conseils apportés par le CAUE pour le bâti)

Communication envers le grand public sur la nature en ville et la réduction des produits phytosanitaires (ex : dans le cadre de la charte Phyt’Eauvergne fiche II-2)

2015 0

Revue spécialisée à l’initiative de Clermont-Communauté

Valorisation du travail scientifique accompli dans le cadre du plan biodiversité de Clermont Communauté par l’édition des ouvrages de vulgarisation scientifique.