Action II-4 : Gérer rationnellement les ressources naturelles

Les ressources en eau disponibles s’amenuisent en raison des activités humaines et des facteurs naturels, d’où la nécessité de gérer cette ressource de façon durable.


Partenaires extérieurs associés ASA sucrerie de Bourdon
Acquis

La surveillance des ressources (quantité)
Les volumes d’eau prélevés dans la nappe alluviale et au niveau des sources de la chaîne des Puys font l’objet d’arrêtés préfectoraux.
Ils font également l’objet d’une surveillance régulière grâce à la mesure des débits produits et prélevés (jaugeages des sources, mesures en continu au niveau de l’usine de production d’eau potable et des réservoirs …).

Un meilleur comptage
Le réseau clermontois compte plus de 23 000 branchements avec compteurs. Conserver des compteurs en bon état permet de mieux connaître les volumes réellement consommés.
- Radio relève
De nombreux compteurs sont désormais équipés avec des modules radio permettant d’effectuer le relevé du compteur sans accès direct à celui-ci. Les volumes consommés sont ainsi mieux connus.
- Programme de renouvellement des compteurs
En lien avec la réglementation imposant le contrôle des compteurs, le service a opté pour le remplacement systématique des compteurs âgés de plus de 15 ans..

Une amélioration constante du réseau
* Dimensionnement optimisé du réseau : grâce à la modélisation, la taille des conduites renouvelées est optimisée en fonction des besoins.
* Renouvellement des canalisations : le renouvellement des canalisations permet de maintenir le réseau en bon état, et ainsi éviter les fuites…
* Recherche de fuites : grâce à du matériel innovant, le service peut procéder à la recherche de fuites par sectorisation.

Un système innovant sur l’agglomération : la réutilisation des eaux épurées en irrigation
Depuis 1996, près de 700 ha de cultures en Limagne sont irriguées grâce à l’eau de sortie de station d’épuration (après lagunage complémentaire). Ce système permet d’éviter le pompage de ressources profondes. C’est l’Association syndicale autorisée (ASA) Limagne Noire qui pilote ce projet en partenariat avec Clermont Auvergne Métropole et la sucrerie de Bourdon (lagunes).


Objectifs

Rechercher des solutions pour diminuer progressivement la consommation d’eau potable perdue sans remettre en cause la salubrité publique.


Partenaires associés ASA sucrerie de Bourdon

Indicateur de résultat du volet Dernière valeur Date

Rendement du réseau
Remarque : Le calcul du rendement prend en compte des des volumes estimés correspondant à des utilisations non comptabilisées telles que le lavage des voies publiques et des utilisations de service telles que la désinfection des conduites après travaux. Ces estimations ont été réalisées selon un référentiel établi par l’ASTEE (Association scientifique et technique pour l’eau et l’environnement), il a été strictement appliqué et ce, de la même manière sur les différentes communes de la Métropole, afin d’harmoniser les méthodes de calcul. Ainsi, la commune de Clermont-Ferrand affiche un rendement inférieur à celui annoncé l’année précédente 80,2 contre 84,7 % en 2016)

80,2% 2017

Consommation d’eau potable en litres / jour / habitant
Remarque : mode de calcul modifié, il s’agit désormais de Consommation comptabilisée (domestique + non domestique) en litre / jour / habitant, et non plus le consommation domestique facturée, ce qui est plus juste, et par ailleurs le chiffre 2017 prend en compte les données sur les 7 communes en régie et non plus seulement Clermont-fd

160 2017
Les projets Échéance Coûts Indicateur de suivi

Poursuite des programmes engagés (renouvellement de réseau, de compteurs, de recherche de fuites …)

récurrence 1

Rechercher des solutions pour diminuer la consommation d’eau potable de la Ville (arrosage, nettoyage, bâtiments publics, fontaines...) sans remettre en cause la salubrité publique (en lien avec la Direction Développement Durable, la DPB, la DEPP)

récurrence 1

Après une étude diagnostique du réseau d’eau potable menée en 2014 et 2015, en vue d’améliorer le rendement et d’optimiser la désinfection, les travaux programmés se poursuivent notamment les travaux de sectorisation : lés débitmètres ont été mis en place en 2017 et équipés pour leur télégestion début 2018. Les 1ères mesures seront effectives fin 2018.

2018 1

Schéma Directeur Eau Potable
La Métropole a l’ambition d’établir un schéma directeur eau potable sur l’ensemble des communes gérées (dont Clermont-Ferrand) afin de construire un programme de renouvellement des réseaux, rationaliser les ressources, les protéger et améliorer le rendement de réseau et proposer aux communes avoisinantes ou syndicats d’eau des interconnexions visant à sécuriser les ressources en eau

Consultation : automne 2018 Etudes : 2019 et 2020 0

Schéma de transition énergétique et écologique
Clermont Auvergne Métropole a lancé en avril 2017 son Schéma de transition énergétique et écologique, c’est-à-dire un plan d’actions impliquant l’ensemble du territoire pour préserver ses ressources naturelles et lutter contre le changement climatique. La question de l’eau y a bien entendu toute sa place. La Direction du Cycle de l’Eau a ainsi participé tout au long de l’année 2017 à la co-construction de ce schéma, avec notamment de l’approvisionnement en eau

2030/2050 1